Nouvelle année, nouveaux projets, et comme dirait un ami : Motivés!

2 Février 2010, 00:01
Nouvelle année, nouveaux projets, et comme dirait un ami : Motivés!

Pour commencer, je vous souhaite une excellente année 2010, sous le signe du renouveau et du concret ! (Non j'suis pas en retard, il y a le nouvel an chinois aussi).
Je vous souhaite la bienvenue, venez suivre l'aventure, il y aura des expos, des images, du texte, des sons, des rencontres, des voyages, le parcours d'une photographe indépendante dans le milieu de l'art...
Vous me découvrirez telle que je suis, avec mes moments de doutes, de forces, parce que j'ai choisi la photographie sociale, humaniste, concernée, celle de l'intime, celle de l'identité perdue et retrouvée... La photographie qui me fait vibrer.

ecusssonbienvenue.jpg

Je suis autodidacte et mes premiers clichés sont des photographies argentiques en noir et blanc des ambiances nocturnes des rues de Paris. Je passais des nuits blanches à déambuler pour capter une lumière, une silhouette, une émotion, jusqu’au petit matin. Je m’y perdais des nuits entières et j’apprenais.

J’ai toujours été attirée par l’atmosphère qui se dégage d’une ville la nuit. Je sens une intimité avec les mouvements de la ville, mes sens sont en éveils et chaque odeur, chaque pas, chaque rue renferme un mystère à la nuit tombée.

C’est cette prise avec la réalité, avec le présent, réussir à capter le temps et le laisser m’échapper aussitôt, qui me fascine. Ces photographies ont été une formation et ces déambulations m’ont permis d’être en connexion directe avec mon art.

bienvenue2.jpg

Je me suis toujours intéressée aux questions liées à l'identité, la culture, le souvenir, que ce soit dans le cadre des mes travaux personnels ou de commandes.

Dans mon travail de photographe, le rapport texte/image est fondamental. Aussi belles, intenses et chargées de messages que peuvent être des photos, je pense que si elles ne sont pas accompagnées d’un texte qui raconte l’émotion, l’intention du photographe, elles perdent une partie de leur puissance. Je ne peux parler de mes images sans évoquer mes idées et mes sentiments. J’extériorise mes sentiments dans un langage photographique. L’image précède les mots. Je peux ensuite m’exprimer sur mes images.

Je ne cherche pas à prendre la « photo choc ». J’aime plutôt l’évidence, j’aime suspendre le cours ordinaire de la vie pour regarder, rencontrer, écouter, partager nos sensations. J’aime travailler les projets sur la durée. Il est nécessaire dans les sujets que j’aborde, de prendre le temps de dire, d’analyser et de comprendre. J’aime que la photo renvoie à sa propre vie, que l’on puisse s’identifier à l’histoire, au récit, aux émotions, pour ne pas devenir « voyeur. » Je veux raconter des histoires en textes et en images quelles soient mises en scène ou prises sur le vif. J’aime que la photographie raconte et renvoie le spectateur à son expérience, un sentiment, son enfance, une douleur, une joie…

bienvenue3.jpg

bienvenue4.jpg

Après cette présentation, vous allez découvrir petit à petit mon travail actuel: "Vibrations Identitaires"

voir toutes les actus

All Rights Reserved © Aïssatou Angela Baldé - Coding: verot.net