Uruguay - Carnaval : Les Comparsas

1 Avril 2016, 12:12
Uruguay - Carnaval : Les Comparsas

 

J'aurai beaucoup de choses à dire sur le carnaval et en particulier sur son rapport avec le Candombe, mais ce n'est ni le moment ni le lieu pour en parler.

J'y reviendrai donc plus tard et ailleurs.

Dans cette nouvelle actu voici un aperçu des Comparsas durant le carnaval en Uruguay.

 



 

Le Candombe est l'un des héritages des différentes populations africaines déportées en Uruguay lors de la traite esclavagiste.

Il est une forme de résistance culturelle et identitaire des afro-uruguayens. Il est aujourd'hui un pilier fondamental de la culture nationale en Uruguay.

Il est inscrit depuis 2009 par l'UNESCO comme Patrimoine Immatériel de l'Humanité.

 

©AABalde_Uruguay_defileMontevideo_9.jpg

Défilé de Comparsas - Montevideo

 

AABalde_Uruguay_defileMontevideo_12.jpg 

 

©AABalde_Uruguay  defile_Canelones5_TK.jpg

Escuela de Candombe Triangulacion Kultural (ECTK) - Canelones

 

Durant la traite esclavagiste, les africains déportés se regroupaient selon leurs origines dans des lieux appelés « Sala de Naciones » où ils pratiquaient leurs coutumes et rituels, recréant ainsi leurs cultures.

Ces salles étaient des lieux de résistances où furent préservées les religions, et les différentes langues qui venaient d'Afrique.

C'était aussi un espace de solidarité, où on récoltait de l'argent pour libérer d'autres africains mis en esclavage, aider les veuves, les malades, etc.

Pendant la période coloniale, les Comparsas étaient le nom donné aux Nations Africaines lorsqu'elles défilaient dans les rues après leurs cérémonies réalisées dans leur Salle de Nations à Montevideo.

A Montevideo les principales nations étaient les Congo, Mina, Nago (Yoruba),

Benguela (Angola), Mahi (Dahomey), Mozambique.

Aujourd'hui, dans le cadre du carnaval, la Comparsa est composée d'un groupe de percussionnistes de Candombe (tambours Chico, Piano et Repique), de danseurs représentant des personnages traditionnels :

la Mama Vieja, le Gramillero et l'Escobero, d'un corps de danse, des drapeaux, d'un étendard et des trophées (demi-lune et étoile).

Dans les années 50 apparaît un nouveau personnage influencé par les cabarets et les spectacles de revues ; la Vedette.

 

©AABalde_Uruguay_defileMontevideo_1.jpg

Comparsa La Carpintera - Montevideo

 

©AABalde_Uruguay_defileMontevideo_3.jpg

  Comparsa Valores - Montevideo

 

AABalde_Uruguay_defileMontevideo_13.jpg

    Comparsa Valores - Montevideo

 

©AABalde_Uruguay_Durazno5_TK.jpg

Escuela de Candombe Triangulacion Kultural - Durazno

 

AABalde_Uruguay_defileMontevideo_6.jpg

Comparsa Cuarueim 1080 - Montevideo

 

AABalde_Uruguay_defileMontevideo_7.jpg

 Comparsa La Domino - Montevideo

 

AABalde_Uruguay_defileMontevideo_14.jpg

Comparsa Valores - Montevideo

 

AABalde_Uruguay_CiudadCosta1_TK.jpg 

Escuela de Candombe Triangulacion Kultural - Durazno

 

AABalde_Uruguay_Durazno3_TK.jpg
 
Escuela de Candombe Triangulacion Kultural - Durazno

  

AABalde_Uruguay_Durazno4_TK.jpg
 

Escuela de Candombe Triangulacion Kultural - Durazno

 

La Mama Vieja et le Gramillero sont des personnages anciens qui représentent la sagesse et le lien avec l'Afrique.

AABalde_Uruguay_Durazno2_TK.jpg

Escuela de Candombe Triangulacion Kultural - Durazno

 

AABalde_Uruguay_defileMontevideo_8.jpg Comparsa

 

AABalde_Uruguay defile_Canelones3_TK.jpg  Escuela de Candombe Triangulacion Kultural - Durazno

 

La Mama Vieja serait la synthèse de la reine de la Salle des Nations à qui l'on demandait la bénédiction ainsi que la guérison.

 

AABalde_Uruguay defile-Canelones2_TK.jpg  Escuela de Candombe Triangulacion Kultural - Durazno

 

Le Gramillero serait la synthèse du roi de la Salle des Nations et du médecin traditionnel.

Il est muni d'une canne et d'un sac rempli de plantes curatives.

 

AABalde_Uruguay_defileMontevideo_4.jpg Comparsa Cuarueim 1080 - Montevideo

 

AABalde_Uruguay_defileMontevideo_5.jpg  Comparsa Cuarueim 1080 - Montevideo

 

AABalde_Uruguay_Durazno7_TK.jpg  Escuela de Candombe Triangulacion Kultural - Durazno

 

L'Escobero serait le personnage qui nettoie les maléfices des lieux de célébrations. Il serait également le représentant du Roi ou du Ministre de la Nation. Il lançait les danses dans la Salle des Nations.

 

AABalde_Uruguay_defileMontevideo_2b.jpg

Comparsa Cuarueim 1080 - Montevideo

 

Pour plus d'actualités sur ce sujet  :

 

voir toutes les actus

All Rights Reserved © Aïssatou Angela Baldé - Coding: verot.net