Save Art Morgan: Give oneself body and soul to dance.

31 Juillet 2010, 03:07
Save Art Morgan: Give oneself body and soul to dance.

Save Art. Morgan. La danse. 3 jours en Normandie. Après quelques essais en région parisienne, on décide de faire sa séance ailleurs.
Blonville-Sur-Mer, la ferme du Lieu Pieugé, ses grands-parents, Cachou. Il part 1 semaine avant moi, c’est Noël, je le rejoindrai après. Je suis fauchée mais il faut absolument que j’y aille car c’est le seul moment pour le faire, et le cadre est idéal.

« Tu peux faire du covoiturage ! » Me lance Morgan au téléphone. Liaison Villejuif/ Blonville- Sur-Mer.
OK! C’est parti! 3-4 clics plus tard et j’ai réservé ma place dans une voiture.

28 décembre 2009, il est 10h , RDV à la gare rive droite de Versailles. Je fais la connaissance d’un jeune papa et de son fils, on va faire la route ensemble (merci Christophe de m'avoir emmenée à bon port). Discussions et petit somme plus tard, je suis à Deauville. Morgan m’attend, on a à peine 3 jours pour faire les repérages et nos séances photos.

presentsamo2.jpg

presentsamo3.jpg

presentsamo1.jpg

Des séances à pas d’heure, le froid, la boue, parfois la pluie, je lui en ai fait voir de toutes les couleurs au corps de danseur.
Être un homme, être « trop grand ». Être un homme et être trop grand pour danser. Faire des choix pour ne pas être frustré. Avoir son corps comme outil de travail. Cela fait beaucoup pour un homme, même grand. Le jour de son interview, Morgan est arrivé avec le doute en parchemin, un corps fatigué, une recherche, besoin d'être rassuré.
Dans son histoire, j'ai choisi de raconter ses flottements et ses incertitudes. Comment on fait avec tout ça? Que serait notre vie sans l'inattendu?

presentsamo4.jpg

presentsamo5.jpg

presentsamo7.jpg

presentsamo8.jpg

Je tiens à remercier chaleureusement ceux qui nous ont accompagnés durant ces 3 jours:

Madeleine et Roland, pour leur accueil chaleureux, les repas chaud et tout en humour.
La ferme du Lieu Pieugé, pour son magnifique cadre.
Cachou, pour sa patience et son flair.
La lumière et les paysages de Normandie.
Les bottes en caoutchouc qui m'ont sauvé la vie.
Adrien, mon assistant-mécène-buveur de bières (j’attends toujours pour le mécénat ;)
La piste de danse qu'on a frôlé les pieds nus, le corps cassé. Le lendemain, on recommence.
L'Hurricane Bar, internationalement connu!

presentsamo6.jpg

Le mois prochain je vous présenterai un extrait du portrait d’un autre artiste. Restez connecté et partagez !

Vibrations Identitaires est réalisé de manière totalement indépendante. Si vous voulez proposer un lieu d'exposition, votre aide, votre soutien, contactez-moi.

Voici la date et lieu de la 1ère expo SAVE ART!!

LA PRESSE EN PARLE :

Dream Catcher: Portfolio 'coup de cœur' dans Respect Mag

Magazine CLAM

Portrait dans l'émission 100% portrait diffusée sur la radio Africa n°1

Portrait dans Femmes en Capitales

Plus d'infos :

Découvrir Vibrations Identitaires

Save Art

Le portrait de Laura

Le portrait de Sékouba

S'inscrire sur la page Facebook

voir toutes les actus

All Rights Reserved © Aïssatou Angela Baldé - Coding: verot.net